FFPS Base de loisirs de Moisson 2016

 

Ca fait désormais un peu plus de 8 ans que nous nous connaissons avec Cédric, et nous avons débuté la compétition bateau en 2010 sur le circuit du défi Predators Nord. Malheureusement fin 2015, personne n’a repris la succession Ozga et ce circuit n’existe plus sur notre zone.

Les compétitions sont devenues le prétexte pour pêcher ensemble, les dates connues à l’avance, nous permettent de bloquer les week-ends.

Pour la saison 2016, nous nous lançons par conséquent sur le circuit FFPS Challenger de la zone nord, où nous retrouvons d’anciens compétiteurs du défi. On regrette l’absence sur le circuit de nos amis, Jérôme PALAUDOUX et Fabien TOURNELLE.

Pour ces 2 premières dates de la saison, la compétition se déroulera sur un plan d’eau de la région parisienne, il s‘agit de la base de loisirs des Boucles de Seine. Cette gravière de 120ha, destinée à la voile, est également autorisée à la pêche en bateau (moteur thermique interdit). Nous connaissons très bien ce plan d’eau ainsi que Régis SAINTIER, qui accueillait chaque année depuis 2011, la 1ère date annuelle du défi Nord. 

Samedi 8

Départ à 6h d’Orléans, il est un peu plus de 8h quand j’arrive sur place pour retrouver Cédric qui vient juste de mettre à l’eau. Tout le matériel déjà monté, est rapidement déposé sur le Cabril. A 9h, c’est le débriefing autour d’un petit déjeuner, et à 9h30 le départ est donné.

Les bateaux s’éparpillent sur l’ensemble du lac et il se fait rapidement des poissons autour de nous. D’ailleurs la sympathique équipe Himbert sort 2 poissons sous nos yeux, alors que nous n’enregistrons aucune touche ou aucun suivi. Il est déjà 12h, et c’est le calme plat. Zéro poisson au vivier, pas une touche, pas un suivi… Ce n’est pas faute de passer les boites de leurres.

Il est environ 14h quand j’enregistre enfin notre 1ère touche à 30m du bateau, sur la Hookers Waterworks avec un fat rockvibe 5’’ colori pearl white muni d’une palette. Ramené en linéaire très lentement, en passant au-dessus des jeunes herbiers. Ferrage, combat, épuisage… la bonne humeur et la motivation sont enfin de retour avec ce brochet de 67cm.

Une heure après j’ai de nouveau une nouvelle touche, toujours sur la Waterworks avec un shad de 14cm, colori smelt, toujours ramené lentement. Le poisson semble plus correct et c’est une immense joie lorsqu’il se retrouve dans l’épuisette. Il accuse cette fois 84.5cm à la mesure. Ça sera le big fish du jour.

Impossible de dire que nous avons trouvé le pattern leurre, car la nage et l’absence de palette sur le 2ème leurre, les différencie. Mais il y a peut-être un pic d’activité, les poissons se sont peut-être postés juste au-dessus des herbiers à l’affût et de plus ils sont largement maillés. En revanche, Cédric le pro du brochet, n’enregistre aucun suivi ou touche à l’avant du bateau.

Je décide d’utiliser un cranck, un fat pepper 70 de Tiemco pour passer au-dessus des herbiers lentement et dans les premiers lancers, il se fait stopper à proximité du bateau. Après un rapide combat sur la Hookers Chronic, c’est un poisson de 77cm qui monte au bateau et qui termine dans l’épuisette.

Il est 16h30, on a désormais 3 poissons corrects validés et il reste encore 20 minutes de pêche. J’y crois, je me dis qu’on peut gagner, sans connaître les autres viviers.

Malgré la fin de la manche qui approche, je me concentre à pêcher méthodiquement et lentement avec mon Fat Pepper, malgré que la pression monte. J’enregistre une nouvelle touche à 16h45, treuillage, épuisage et validation à 65cm par Régis qui avait mesuré le précédent poisson 5 min plus tôt.

Je n’en reviens pas de cette après-midi de folie, 4 touches pour 4 poissons, alors que Cédric ne verra rien.

On arrive à la mise à l’eau pour redonner notre feuille et ranger le bateau.

18h30, ce sont les résultats et nous finissons 1er sur cette 1ère date, devant l’équipe HIMBERT-HIMBERT et sur la 3ème marche, la famille SEGUIN-SEGUIN.

Une très bonne journée pour nous.

 

Dimanche 9

Pour cette 2ème journée, le départ se fera un peu plus tôt que la veille, malheureusement l’équipe PAPIAU/CHABER n’en n’avait pas connaissance et ont été disqualifiés suite à leur retard. A noter que Régis les a autorisés à pêcher sur le parcours après validation par les différents compétiteurs et ça c’est super cool.

C’est Cédric qui ouvrira le bal avec un brochet de 65.5cm après 2h de pêche, sur un shad de 4’’. Nous verrons ensuite quelques poissons suivre mais c’est encore plus dur qu’hier.

Vers 11h le brouillard laisse place un magnifique soleil qui sera accompagné un peu plus tard par un vent frais.

De notre côté nous ne ferons rien de plus.

Nous sommes déçu de ne pas avoir fait mieux mais ça été compliqué pour l’ensemble des compétiteurs avec 8 capots.

Nous finissons 6ème pour cette journée devant l’équipe SEGUIN-SEGUIN. Toutes nos félicitations à l’équipe HIMBERT-HIMBERT qui ont été réguliers sur ces 2 jours et se retrouvent sur la première marche du podium.

Merci à Régis SAINTIER, son équipe et la base de loisirs des Boucles de Seine pour l’accueil et l’organisation.

Merci à French Touch Fishing et Navicom pour leur confiance et leur matériel.

Merci aux différents compétiteurs pour la bonne humeur qui a régné durant le week-end.

Nicolas et Cédric

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>