FTF Around The World // Lake El Salto Day 2

Après une première journée folle, nous sommes donc remontés à bloc pour réitérer cette pêche le second jour.

A 6h nous arrivons sur le lac et partons directement en direction de la pointe pêchée la veille. Les poissons semblent plus disséminés et les touches se font rares. Seulement quelques poissons finissent dans le bateau, toujours en alternant chatterbait et texas.

Je change donc de présentation en utilisant un Reins TG Punch Shot en 21 grammes, sur lequel j’ai mis une jupe silicone Green pumpkin avec une Reins Big Hog 4,5 ». Malgré le poids assez élevé, le combo coule lentement dans les 5 à 7m d’eau du spot et donne du volume comme le ferait la jupe d’un jig. Cette descente plus lente me permet de toucher des poissons légèrement suspendus au dessus du fond, le long des structures. Rapidement un long poisson de 58cm d’à peine 5,5lbs succombe au combo.

Puis les touches s’arrêtent de nouveau, j’en profite pour monter un PDL Flex Swimmer Jig 18g #015 Ayu sur ma Hookers The Chronic, j’associe un Fat Rockvibe 5 » #B16 Dos vert et dès les premiers lancers je déclenche de nouveaux des touches.

En fin de matinée on change de spot et on se déplace le long des berges puis finalement on se met en route pour un plateau suivie d’une cassure de 4 à 6m. Dès le 1er lancer au swimming jig, je me fais intercepter par un 55cm.

Second lancer et c’est un 58cm cette fois qui s’invite à la fête ! Avec un Fat RVS 5″ en B54 comme trailer ce coup ci.

Alors que Laurent et les autres bateaux ne voient pas l’ombre d’un bass j’enchaîne un troisième lunker de 55cm sur le troisième lancer !

 

Cette technique est extrêmement efficace sur les jolis poissons, y compris dans nos eaux qui sont pourtant bien moins riches en gros bass. La présentation est différente, elle permet de couvrir du terrain à la recherche de poissons actifs ou réceptifs en pêche de réaction. J’affectionne tout particulièrement ce jig Tiemco, qui m’a déjà rapporté plusieurs 50up, dont un 57cm en France. Ces gros poissons aiment se nourrir de plus petits bass, j’accorde donc mes coloris pour correspondre à la couleur d’un bass ou d’un poisson fourrage. En action de pêche, il suffit de lancer, on laisse toucher le fond, puis on entame une récupération lente en linéaire en veillant à rester près du fond. Il est important de réaliser une ou deux pauses, surtout en fin de récupération afin de décider un poisson suiveur. Si les poissons sont actifs on peut décoller son jig pour être plus entre deux eaux, mais ici au Mexique une bonne part des touches intervenaient sous le bateau lors de la pause.

Retour pour la pause midi, pilotage à la mexicaine !

L’après midi la pêche est encore plus dure, le soleil tape vraiment très fort et même le swimming jig peine à nous retrouver des poissons. On s’est donc vengé sur des poissons plus modestes en bordure avec pas mal de techniques différentes. Mais la fin de journée à un goût amer avec la décroche d’un 60 up solide pour Laurent …

 

Une petite vidéo souvenir montrant l’action des cannes ainsi que le combat des bass.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>